Juan Cedrón : Oh mon tango…

Jusqu’à dimanche, le charmant théâtre des Déchargeurs, à Paris, accueille le Cuarteto Cedron, le groupe argentin mythique fondé en 1964. Sur la petite scène, Juan Cedrón, le chanteur (et fondateur) met en musique les textes de poètes argentins, sur des rythmes de tango et de milonga… « même si je n’ai jamais bien saisi les différences », s’amuse l’intéressé qui entre deux titres discute, en français (il a vécu 30 ans à Paris), avec le public.

Une guitare, une contrebasse, un violon, les lamentations d’un bandoneon… et nous voilà transportés au coeur des faubourgs de Buenos Aires. Dans les accords joués par le quartet et dans la voix de Juan Cedron transparaît tout l’amour de la formation pour sa ville…et son imaginaire. Une soirée envoûtante.
Alice Le Dréau

28/10/2011

Comments are closed.